vimeo soundcloud target tag earth plus googleplus facebook instagram twitter youtube linkedin pinterest diffusion conseil communication financement production

Walking in beauty, Laura Tohe

Ensemble Variances

Amérique du nord, Amérique du sud, Amérique latine
Musique contemporaine
Musique de Thierry Pécou en regard de chants médiévaux et de poésie lue par la poétesse navajo Laura Tohe

Alors que tant de progrès scientifiques et technologiques révolutionnent notre monde, nous semblons pourtant perdre le contact sensible avec celui-ci. Notre société du « faire » et de l’« avoir » est un élément de la misère écologique. Une déstabilisation croissante des individus en résulte, comme en témoigne l’émergence de troubles psychologiques et physiologiques.
C’est ce constat qui a inspiré à Thierry Pécou sa nouvelle partition Femme changeante, cantate des Quatre Montagnes dont la substance est tirée de sa rencontre avec la culture et la spiritualité des Indiens navajo.
Les fascinantes cérémonies de guérison des Navajos ont la fonction de restaurer l’Hozho, un mot difficile à traduire signifiant l’harmonie, l’équilibre, la beauté. Pour les Navajos, la santé est multiple : physique, mentale, spirituelle et aussi sociale car il s’agit toujours de guérir l’individu autant que la communauté entière, et de retrouver cet état où l’on sent que tout est à sa juste place.

Dans sa cantate, Thierry Pécou pose un regard personnel sur les rituels et la philosophie navajos en nous plongeant dans un tourbillon sonore. Pour amener à ce moment où tout le dispositif scénique est spatialisé, l’Ensemble Variances et Katarina Livljanić invitent une artiste et poète amérindienne à un dialogue avec des chants des îles dalmates du Moyen-Age. Ces chants qui sont des formules magiques, des recettes médicales ou des prières d’exorcisme, nous rappellent ce temps où l’occident avait, lui aussi, une spiritualité reliée à la terre et à la nature. Le dialogue avec la poésie navajo et sa musique intérieure qui reflètent l’harmonie entre l’homme et son environnement, devient alors d’une évidence troublante...

Laura Tohe est une poétesse Diné. Elle fait partie des Tsénahabilnii, le clan des « Spleepy Rock People », née dans le « Bitter Water clan », les Todich’inii. Elle a grandi à Crystal au Nouveau-Mexique, près des montagnes Chuska sur la patrie Diné. Laura a publié de nombreux livres et poèmes, qui lui ont valu sa nomination comme poétesse lauréate de la nation Navajo.

Approchez, rassemblés autour du feu. C’est le moment d’écouter et d’apprendre ce que la vie veut nous dire.

Réseaux sociaux